Les archives contemporaines (1968 à nos jours)

La mise en place de la communauté urbaine marque la rupture avec la période moderne en faisant sensiblement évoluer les compétences de l’administration.

Les archives contemporaines proviennent indifféremment des services municipaux et communautaires. Cotés en W et en EL pour les documents éliminables à terme, elles sont classées selon le principe de provenance par ordre d’arrivée aux Archives. Leur contenu suit étroitement l’évolution des compétences municipales et communautaires et peut concerner les 27 autres communes de la Communauté urbaine de Strasbourg. Le service des Archives tient un état thématique des fonds contemporains (pdf état des versements à créer).

Les 20 dernières années surtout, de profonds changements ont transformé l’administration municipale et communautaire (nouvelles compétences, nouvelles technologies…), les fonds d’archives reflètent ces évolutions :

  • archives de la politique de la Ville (développement social des quartiers),

  • archives liées aux activités de communication, de participation citoyenne

  • archives liées aux techniques informatiques

  • archives du Protocole en lien avec le statut de capitale de l’Europe, et de la coopération transfrontalière

  • archives liées à l’intercommunalité et à la coopération transfrontalière

  • archives électroniques.

La mise en place de l’eurométropole marquera une nouvelle étape importante dans la production des archives contemporaines.